Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) - Obligatoire depuis le 8 mars 2015

À quoi servent-ils ?

 
Grâce à une alarme sonore, les détecteurs avertissent les occupants du logement en cas de départ d’incendie, leur permettant ainsi d’évacuer les lieux dans les meilleures conditions.

  • Ils vous réveillent si le feu se déclare pendant votre sommeil.
  • Ils vous permettent de réagir dès le début du sinistre quand vous êtes éveillé.

Comment les choisir ?

Il existe différents types de détecteurs : certains détectent la fumée, alors que d’autres réagissent à la chaleur ; certains ne se fixent qu’au plafond alors que d’autres permettent une fixation au mur.

Choisissez votre modèle en fonction de vos propres besoins.
Quoi qu’il en soit, veillez à ce que tous vos détecteurs :

  • aient le marquage "CE" ;
  • soient conformes à la norme EN 14-604 (cela doit être inscrit sur le détecteur) ;
  • soient équipés d’une pile de qualité : privilégiez un appareil à longue durée de vie (idéalement 10 ans).

Chaque détecteur doit comporter un bouton test permettant de le vérifier, et avoir une fonction signalant la faiblesse de ses piles.

Comment les installer ?

Le positionnement idéal de vos détecteurs dépend de la configuration du logement et du volume de chaque pièce. 

Certaines règles générales sont toutefois à respecter, quelle que soit l'habitation. Comme ils doivent essentiellement vous réveiller la nuit, en cas d'incendie, on le placera dans le couloir à l'entrée des chambres (un mode d'emploi doit obligatoirement être fourni avec le DAAF lors de son achat).

Leur positionnement

  • En partie supérieure : au plafond ou à défaut en partie haute du mur.
  • À au moins 30 centimètres des bords.
  • Éloigné des luminaires.

emplacement detecteurs fumee

Nombre et emplacements ?

Les détecteurs doivent permettre la détection précoce de l’incendie : tout volume doit donc être étudié. 

Dans l’idéal, vos pièces de vie et chacune de vos chambres doivent donc être équipées.

Afin de déterminer les emplacements incontournables, référez-vous aux principaux risques 
référencés dans dans cette page.

Que faire une fois les détecteurs installés ?

  • Vérifiez périodiquement le bon fonctionnement de vos détecteurs. (un petit bip est émis lors de piles faibles).
  • Dépoussiérez les régulièrement, pour éviter qu’ils ne s’encrassent.
  • Sensibilisez votre entourage, et notamment vos enfants, afin qu’ils sachent identifier le signal d’alarme de vos détecteurs?

Sources: FNSPF.FR

 L'achat et la pose du DAAF est à la charge du propriétaire et l'entretien (pile) à la charge du locataire.

Réflexion

Mais "sauver sa vie ou celle de ses proches" pour 15 € (prix approximatif d'un DAAF neuf norme NF) laisse à réfléchir de "qui doit l'acheter et le mettre en place le plus rapidement possible"

Source réglementaire:

 Loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation modifiée par la Loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové : « Le propriétaire d'un logement installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé. L'occupant d'un logement, qu'il soit locataire ou propriétaire, veille à l'entretien et au bon fonctionnement de ce dispositif ».

- Loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation, à consulter sur: www.legifrance.gouv.fr
- Loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (1) à consulter sur: www.legifrance.gouv.fr

 


 

Remise de diplômes jeunesse et sport

6 sapeurs-pompiers volontaires ont été récompensé pour leur engagement dans le monde associatif des jeunes sapeurs-pompiers. Lors de l'assemblée générale de l'association des médaillés jeunesse et sport du Territoire de Belfort du vendredi 14 février 2014, les sapeurs-pompiers suivants se sont vu remettre le diplôme des lauréats jeunesse et sport :

- Lieutenant Denis GALLI, Centre de Secours de BEAUCOURT

- Adjudant-Chef Alain GEHANT, centre de secours de ROUGEMONT-LE-CHATEAU

- Capitaine Bernard HOLTZER, centre de secours de DELLE

- Lieutenant Bernard MUESSER, centre de secours de CHATENOIS-LES-FORGES,

- Lieutenant Daniel ROY, centre de secours de GIROMAGNY

- Caporal-chef Damien GONZALVES, centre de secours de GRANDVILLARS

En présence du Lieutenant-Colonel Stéphane HELLEU, directeur départemental des SIS par intérim, et du Lieutenant Jean-Luc DEVILLONI, président de l'union départementale des sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort.

FFMJS